Tél. 06 42 18 64 29 robert.igoulen@laposte.net

Transports collectifs – Une priorité

La mise en place d’une desserte cadencée entre Pernes et Carpentras

La réouverture par la SNCF, le 25 avril prochain, de la ligne Carpentras-Avignon, avec 19 allers-retours quotidiens de 6h à 21h, en desservant Monteux, Entraigues, Sorgues, Avignon-centre et Avignon TGV, va modifier profondément les habitudes des Comtadins et c’est tant mieux : moins de voitures et de pollution, gain de temps, et des trajets plus économes.

Carpentras en profite pour créer un nouveau pôle d’échanges multimodal accueillant une nouvelle gare et modernise, dans le cadre de la COVE, l’ensemble de son réseau de transports collectifs. Nouvelles dessertes, nouveaux horaires, nouveau guichet et nouveau contrat avec la société « Trans Comtat » qui associe les cars Arnaud et les transports Lieutaud… pour s’adapter au fonctionnement de la nouvelle ligne.

Monteux a créé depuis le 1er décembre 2014 son « Minibus Monteux Cœur de Ville », ouvert à tous, et qui permet, pour un ticket à 0,50 €, d’accéder à tous les quartiers de la ville et au lac de Beaulieu. La modernisation de sa gare est également l’occasion de transformer tout le secteur en bordure du centre-ville.

Mais Pernes ne bouge pas !

Le programme de la liste « Pernes Dynamique et Solidaire » ne s’est pas contenté de dresser un constat accablant de la situation, avec des liaisons avec les villes voisines réduites au minimum. Il a proposé :

La mise en place immédiate d’une navette régulière en minibus pour accéder notamment aux zones d’activités de Prato, à la nouvelle gare de Carpentras et au pôle santé. Elle respecterait les horaires de la liaison ferrée Carpentras-Avignon.

Plus généralement, il faut engager des discussions avec les différents organisateurs de transports concernés : le Département, la COVE et la COGA, pour mettre en place des dessertes efficaces vers les villes proches, en prenant en compte les besoins des Valayans.